MANUSCRITS‎ > ‎Mangone Tall‎ > ‎

> Rituel intrônisateur

publié le 15 févr. 2015 à 11:07 par Fall Papa Oumar

Magone Tall

Sur le tamarinier hors champs

Aimais-je grimper chantant

Pour revoir le temps d’un instant

Les orgies d’un monde distant

 

De cet arbre lourd de complainte

J’apparaissais hors d’atteinte

Gît sur la cime branche du tamarinier,

J’aimais passer pour un petit geôlier

 

Loin des tintamarres des éternels suiveurs,

Hors des cercles puérils des doux rêveurs.

 

J’étais là haut

et là-bas, en haut

J’échappais à tout contrôle,

J’étais libre de toute moule sociale

 

De haut, je scrutais les horizons

Là haut, je sombrais dans mes visions,

J’échappais à la féroce gueule du diable

La hauteur m’offrait air sans hypocrisie minable.

 

Elevé, je surprenais de nues injustices

Je déplorais de banales impertinences

J’admirais une harmonie ambiante

Construite sur fond de corruption béante.

 

J’entendais en finir avec le vice

Pour mieux vivre avec nos cicatrices.

Hélas, il fallait trouver l’anecdote

Bien concevoir l’idéale méthode

 

Et d’une voix dégagée telle une divine prophétie

Me recommandait-on de rompre d’avec l’inertie

Sans jamais recevoir les moindres moyens

Qui feraient de moi érudit prométhéen 

 

Les voix du tamariniers me sont impénétrables

Et l’entendement d’un mortel peut être exécrable.

Heureusement, là-haut, à la cime, l’inspiration

Flottaient légère comme une divine intuition.

 

Alors, je me laissais envahir par les esprits.

Je prêtais mon regard aux forces invisibles,

Mes prunelles à travers lesquelles celles-ci

Me montraient l’autre facette du visible.

 

Là-haut, avec les esprits

Mon esprit voyait de haut.

 

J’entrais en transe comme un chaman en connexion,

Je voyais l’horizon et derrière l’horizon,

Je voyais en simple démonstration

Comment les effets sont-ils reliés à des raisons.

 

J’étais ô combien accroc, moi

De cette fenêtre temporelle

D’où mes ancêtres et moi

Entamions une causerie informelle.

 

Ils voyaient en moi le parfait missionnaire

Qui rendrait leurs recommandations populaires

 

 

Thérapie ou folie

 

Je devais être missionnaire

Ou alors pâteux démissionnaire

Le choix serait vite fait,

Mais là c’est le choix qui me faisait,

je fus le choix en mon insu.

Pour venger les esprits déchus,

A les croire, j’allais devenir un homme fort

Au moins çà m’aurait valu réconfort.

 

Des frissons, sueur,

j’ai la chair de poule,

je me sens comme tournant en boule,

j’entends des voix seules en dérives,

je vois des foules d’âmes sans visage,

je m’envole de peur.

Qui est-ce qui m’arrive ?

J’ai comme des hallucinations,

c’est flippant.

 

Inquiétant

Je suis comme en immersion

Je suis comme qui traverse les âges.

 

Du haut de ma branche habituelle

Je voulais juste m’enivrer d’énergie spirituelle.

 

Mais ce jour-là,

Ma branche n’était pas aussi confortable que la veille.

 

Ce jour-là,

J’ai remarqué que l’oiseau qui nichait

Habituellement à ma droite avait déserté.

 

Ce jour-là,

Le tamarinier n’était pas aussi berceur

Qu’à l’accoutumée. Il m’inspirait peur

 

Décidément ce jour-là,

Ma soif d’ivresse spirituelle

N’allait pas s’assouvir comme la veille

 

Ce jour-là,

La branche n’était mienne.

Elle avait décidé d’obéir à une force doyenne.

 

Ce jour-là hélas

Le vent s’était mis à venter autrement.

Il soufflait des tourbillons, frissonnement

D’un tamarinier se laissant secouer à s’arracher

 

Ce jour-là,

Les branches tremblaient,

Et mon âme, elle, s’évadait.

 

J’entendais cette voix seule

M’introduisant au monde des aïeuls.

 

Cette voix qui me libérait de ma peur

Et qui me promettait de revenir libérateur

 

Elle disait sans pudeur

Vas et reviens, civilisateur,

Mettre de l’eau dans le feu, reviens

Mettre de l’eau dans les champs, reviens

Mettre du poisson dans les océans, reviens

Mettre de la transparence dans nos consciences, reviens

Mettre un peu d’esprits dans nos gestes, reviens

Combattre les maladies, reviens

Vite défendre la santé maternelle et infantile, reviens

Tu soulageras ces braves pères de familles loin des siens

Vas prendre l’antidote et Reviens

Refaire ces repères inconscients.

 

Vas et reviens

donner la voix, les secrets, reviens

les consignes des forces mystérieuse tu auras. Reviens

apporter les clés d’une vraie autonomie africaine, tiens

pas celle que nous revendiquerons

mais celle que nous ferons de nos résolutions.

 

Elle disait,

Tu approcheras cette énergie des cavernes, grrrr

que te foudroie les tonnerres des ténèbres,

bain de nébulosité d’éclairs,

Qui pour ta vision feront lumière.

 

Elle disait

plus mal que ton malheur tu verras,

meilleur que le bonheur de tes rêves tu apercevras,

regard à trois cent soixante degrés, tu auras

la chose et son contraire, tu saisiras

le normal et le pathologique, tu distingueras

le tout et le néant, tu comprendras

le paradis et l’enfer, tu vivras

l’éventail de tes choix, comme un puzzle, tu constitueras

la vie belle et heureuse que tu choisiras.

 

Dans cette résolution là, missionnaire

Disait-elle sans aucune colère :

 

Il n’y aura de place à la négociation,

Il s’agit de rompre d’avec la victimisation,

De taire toute culpabilisation,

Pour arriver à une parfaite re-fondation.

 

Elle disait :

Dans cette optique là,

Votre indépendance sera sans quota,

 

Vous serez libres et responsables,

Votre autonomie sera incommensurable

Et avec les autres vos relations seront amicales

Parce que vous plaçant sur le même piédestal.

 

Vas, me disait-elle.

Vas, et reviens

à ton retour, je m’en irai  au loin.

 

je m’en irai rendre mon âme,

je te laisserai le témoin du temps,

toi qui as été choisi par les esprits du tamarinier.

En toi se cache désormais la force des dieux radiés,

 

en toi se cache le courage

du lion rugissant de sa rage.

 

Je te laisse le témoin

et tu feras mieux d’en faire une résolution

pour ne pas être le témoin demain,

D’autres générations en perditions.

 

Alors va jeun’homme

Tu reviendras bon’homme,

 

Ainsi s’éteignit cette voix spirituelle

Qui fut que le début d’un long rituel

Un dressage du fond de mon sommeil

Pour revenir autre et actif à mon réveil.


Comments