MANUSCRITS‎ > ‎

Papa Oumar Fall


Papa Oumar Fall

Linguiste, Pédagogue et Stylographiste
 
Papa Oumar Fall dit "Pofrima Selo", initiateur de www.tyloculture.org en
2002 et de l'Initiative www.nataal.org en 2014, est originaire du quartier Sànc-suuf de la ville de Ndar Geec (encore appelé Saint-Louis par les colons français), une presqu’île située près de l'embouchure du fleuve Sénégal. Artiste par passion et Linguiste et Pédagogue de formation, il intervient aussi en tant qu’agent artistique auprès de jeunes talents sénégalais qu’il accompagne dans leur recherche de débouchés et dans la promotion de leur production. Il est  président du  Mouvement SEMEtt qui est une initiative œuvrant pour le "développement endogène" de l'Afrique. La démarche de SEMEtt s'articule autour de l'Education, la Culture et la Communication (SEMEtt: Editions 2007-2008-2009 du Programme L'AFRIQUE EN QUESTION).

Après avoir travaillé pendant 2ans en tant qu'Assistant culturel à la DVERC-Ucad, il est recruté de 2007 à 2009 dans le projet "Biens culturels africains" de l'Institut fondamental d'Afrique noire (IFAN-Ucad). Il a été aussi impliqué, à la 
même période, au laboratoire de Linguistique de l'IFAN. Dans le cadre d'une bourse de mobilité scientifique du DAAD
, il a été de 2010 à 2011 à l'Institut für Ethnologie und Afrikasutudien  en Allemagne pour y faire des recherches approfondies.  Il a présenté une partie de ses résultats entre autres: "Nominal classification and pronominal system in Laalaa "au 19. l'Afrikanistentag organisé à Mainz (Allemagne) en 2010,   “The ethnolinguistic classification of Seereer in question" à 42th ACAL organisé à l'Université de Maryland (USA) en 2011 et Sprachliche und kulturelle Hintergründe bei der Unterrichtsbeobachtung im Senegal à Mainz  en 2012.

Parallèlement, cela ne l’empêche à se pencher sur la conception d'un Manuel d'initiation à la Stylographie  et à la production d’une série de tableaux consacrée à la relation entre la religiosité et à l’'image de soi („Menschlichkeit und Spiritualität: vom Monolog zum Dialog). Il s’agit selon lui :
« d’interroger les symboles et les signes de différentes religions et croyances à travers le monde afin d’illustrer le rapport que l’humanité entretient avec la spiritualité. C’est moins une analyse de la sacralité que de son expression. C’est une sorte d’invitation à la compréhension et au respect de l'autre à travers sa foiet ses croyances ». 

Depuis le 30 mai 2013, il a commencé une série d'interviews intitulée Kii Kan La? Lu Mu Nu Indaleel?
 "pour vulgariser les réalisations des Africains ou Afro-descendants de talents. Ces talents africains méritent d'être connus et reconnus. Ces Africains et Afro-descendants de talents viennent sur (PPP) ... partager leurs expériences avec vous.  Essayons de faire de ces échanges des moments de collaboration et célébration de cette Afrique en mouvement qui lutte pour la Reconquête de Notre Initiative Kmt. Notre objectif est de participer à booster ces talents de CHEZ NOUS."

Il est actuellement enseignant de langue dans le Baden Wütemberg (Allemagne).Le même esprit de liberté l'anime qu'il soit au bord du fleuve Sénégal à Ndar-geec  ou à Wiesbaden sur les rives du fleuve Rhein ou sur les collines de Stuttgart en Allemagne.

> Les cartes du magicien Kmt SMtt

publié le 5 mars 2015 à 02:29 par Fall Papa Oumar   [ mis à jour : 5 mars 2015 à 11:52 ]


Je suis le point de départ.

Je suis le point d'arrivée.

Je suis un point équidistant.

Qui suis-je?


Je suis les autres points du chapelet.

Je suis le trait d'union qui unit les perles.

Je suis différent de tous les autres points.

Qui suis-je?

 

Je suis l'Alpha.

Je suis l'Oméga.

Je suis le point mobile.

Qui suis-je?

 

Je suis votre passé.

Je suis votre à-venir.

Je suis différent de moi-même.

Que faire de moi?

 

Je suis Socrate.

Je suis votre jeunesse.

Je suis le vieillot.

Que faire de moi?

 

La meute enfle.

La meute s'agite.

La meute se révolte.

La meute se désintègre.

Je suis l'Alpha.


 

 Schwäbisch Hall
02.03.2015
Papa 
Oumar
Fall













> Sensations jadis étouffées

publié le 16 févr. 2015 à 14:06 par Fall Papa Oumar   [ mis à jour : 20 févr. 2015 à 12:31 ]


Papa Oumar Fall

Fruit équatorial

Offrande tombée du ciel.


Des épines venimeuses formaient

Une gerbe vénéneuse tout autour.


Au loin, derrière une bute, une fourmis

À l'air innocent, du regard, humectait son odeur.


La pauvre mâchait son désir

Dans le désert de sa Solitude.


Au loin, vers l'embouchure ensanglantée

La pirogue comme une feuille morte semblait

Chavirer sous l'effet d'une force invisible.


Le grincement mystérieux de la coque sur la surface argentée,

Ravive la cascade coronaire.

Extase !


Les étincelles d'une émotion incongrue pressaient mes yeux,

Comme pour en extraire une substance,

Au glissement chaud,

À la saveur amère.


Là, j'étais réellement au centre de mon Univers

Mon esprit plongeait, déjà, au fond;

Mes lèvres léchaient, encore, les monts abyssaux

Extase !


C'était le rituel du Retour

Et déjà,

Le Soleil se coucha

Et enfin,

Je léchai les deux précieuses pierres :

Phares éteintes d'une Sensation pudique;

Sensations jadis étouffées

> Les ailes du pschent de l'Apôtre

publié le 15 févr. 2015 à 11:27 par Fall Papa Oumar   [ mis à jour : 20 févr. 2015 à 12:32 ]


Les larmes maternelles,

Sur le tumulus de l'enfant "Semett" ,

Epluchent les ultimes fruits d'un engagement intellectuel.

Engagement humaniste, dés lors chancelant,

Sur la pente calcaire du destin historique.

 

Muraille abrupte ravivant les frissons,

Jadis engendrés par le poids du Devoir.

L'éternel questionnement existentiel

Comme une couronne macabre

Embellit la fuite des cendres cervicales.

 

Extase !

Vertige !

Transe !

 

Insoutenables collusions des pensées androgynes.

S'agripper, haletant sur les derniers remparts de la conscience du Messager.

Toiles fleuries sur les rebords glissants du Destin de l'Afrique.

 

Héritier! Ouvre le coffret mythique du Pharaon.

Seule, la senteur sauvage des herbes endémiques,

Sur les cimes éblouissantes de la re-Naissance,

Électrocute son Ame.

 

Le vent du renouveau panafricaniste aiguise la plume.

Et les ailes du pschent de l'Apôtre se redéploient.

 

 

 


Papa Oumar Fall

1-3 of 3