LE SIGNE‎ > ‎LOGOS‎ > ‎SIGNE-ô-LOGOS‎ > ‎2. DEUXIEME PARTIE‎ > ‎

Chapitre 5

Du Cosmos à la rue,
de l’appropriation inconsciente
de la langue (étrangère)


Chapitre 5 : Du Cosmos à la rue, de l’appropriation inconsciente de la langue (étrangère). 17
5.1. Nécessité de remonter le temps et l’espace...17
5.2. Du Cosmos à la forêt, le morceau de bois…18
5.3. Du morceau de bois au terrier de hamster… 20

5.1. Nécessité de remonter le temps et l’espace

Notre étude se propose de remonter le temps et l’espace afin d’interroger les traces, les indices et les systèmes de signes dans la perspective de faire ressortir leurs points saillants afin de les reverser dans notre approche pédagogique, didactique  et cognitive. Bref, à travers les signes, voyager dans le temps et dans l’espace. L’autre objectif est de montrer l’importance du signe linguistique et/ou pictural dans l’observation, la compréhension et la stimulation de l’intelligence et de l’émotion de l’apprenant dans le cadre du cours de langue (étrangère).

FIG. 10 : « La Cage bleue » (Fall, 1997)