Le cheminement des épreuves - Abdoulaye Soumaré

publié le 21 févr. 2016 à 10:46 par Fall Papa Oumar   [ mis à jour : 21 févr. 2016 à 12:05 ]

Voilà que la barrière du temps se rompt

Dévoilant la scène dans une vision subliminale

Pour magnifier la prière des deux ràkka

En ce jour historique de 1895

Jërëjëf Sëriñ Tuubaa


Le Saint Homme se tenait debout dans la salle

Seul, mais soutenant déjà le poids de l’univers

Entouré par les prévaricateurs et les spolieurs

Aveuglés par un vain désir de régenter le monde

Qu’ils voulaient ramener au pas de leurs bottes



Et, c’est quand tomba la sentence de ce procès scélérat

Que le nom d’Allah Très Haut tonna soudain

Jusqu’au tréfonds du palais du gouverneur

Pour sublimer la prière des deux ràkka

Allahu Akbar! Allahu Akbar! Allahu Akbar!


Seigneur, chaque dévotion ouvrait une porte du ciel

Et Asiiru s’entonna soudain, prodigieux, prophètique

Et annonciateur du début de l’ultime miséricorde

Inscrit en lettres d’or sur les tablettes du ciel

Jërëjëf Sëriñ Tuubaa

Comments